En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptées à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici
La copie d'un clone d'une langue différente est interdite. Veuillez corriger ce clonage ou supprimer ce clone.

Les erreurs à ne pas commettre quand on choisit son CRM

Choisir le bon CRM pour son entreprise et pour ses clients

Voici 6 erreurs à ne pas commettre quand on choisit son futur CRM

Erreur n°1 : Faire son choix en priorité en fonction du prix

Le prix rentre en considération dans la sélection finale d’un produit mais on ne doit pas baser son choix uniquement sur ce critère. 
La sélection du logiciel CRM doit d’abord être réalisée en tenant compte des différentes fonctions que propose l’outil.

Le logiciel doit d’abord répondre aux besoins de vos services ventes, marketing et service commercial. 
Il conviendra ensuite de s’interroger sur le rapport qualité-prix de l’outil.
 

Erreur n°2 : Ne pas intégrer les utilisateurs premiers du CRM dans le choix de l’outil CRM 

L’erreur à ne pas faire est de ne tenir compte que de l’avis du service informatique ou de la direction générale de votre entreprise dans le choix du logiciel.  

Pour être sûr que votre CRM réponde aux besoins de votre entreprise, il faut que les utilisateurs soient intégrés dans le processus de sélection de l’outil. 

Ceux qui utilisent le logiciel au quotidien sont ceux qui seront plus à même de vous dire si le produit est efficace, facile à prendre en main et surtout utile.

Erreur n°3 : Sélectionner un CRM qui ne tient pas compte du Workflow de l’entreprise

Le CRM permet d’optimiser le workflow de l’entreprise, elle ne le crée pas. 

Trop souvent les entreprises oublient que l’utilité d’un CRM passe par la définition en amont de son workflow.
 Il s’agit donc en premier lieu de bien être conscient de la gestion des tâches au sein de son entreprise et de voir comment le CRM va pouvoir optimiser ces dernières au sein des différents services.

De même, il faudra vérifier que le CRM est suffisamment flexible pour s’adapter au workflow de l’entreprise et non pas l’inverse.

Erreur n°4 : sélectionner un outil qui ne s’adapte pas aux changements de l’entreprise à court ou moyen terme

Il est important de s’assurer de la marge de manœuvre du CRM dans les projets à court ou moyen terme de l’entreprise.

Il faut que celui-ci puisse s’adapter au développement de l’entreprise à venir. Si le CRM ne peut pas s’adapter à la croissance de l’entreprise, il faut considérer celui-ci comme inadéquat.

 Les entreprises doivent connaître leur besoin de gestion et d’analyse des datas à plus long terme. L’importance de l’utilisation des données et sa flexibilité doivent déterminer si un système CRM est approprié ou non pour répondre aux besoins de l’entreprise à long terme.

Erreur n°5 : Ne pas intégrer le CRM aux autres outils de l’entreprise

Pour optimiser au mieux les opérations au sein de l’entreprise, l’intégration de l’outil CRM aux autres systèmes existants est primordiale.

Les entreprises doivent vérifier si le CRM peut facilement intégrer le système d’email déjà en place, le logiciel de tracking des ventes etc. 
Ceci permet non seulement de faciliter le travail des collaborateurs en ayant des outils qui sont facilement utilisables, mais également de croiser des données entre les différents logiciels utilisés. 
On obtient  ainsi des datas pouvant être facilement analysables d’un système à un autre. 

De même, l’intégration des médias sociaux doit également faire parti intégrante du CRM. 
En effet, les clients utilisent dorénavant ces canaux pour interpeller les marques. 
Si l’entreprise n’a pas un outil performant pour écouter ses clients sur les réseaux sociaux, elle passe à côté d’un canal d’écoute primordial. Il faut donc s’assurer que le CRM intègre un système relié aux réseaux sociaux.

Erreur n°6 : Ne pas choisir un CRM qui soit adaptatif

Ne pas tenir compte du développement des téléphones portables comme outil de travail est une grave erreur. Le CRM doit pouvoir être utilisé sur ce type de support. 

Les collaborateurs doivent pouvoir accéder aux différents systèmes de l’entreprise facilement et ce, peu importe leur situation géographique. 

De même, un CRM permettant de mettre des alertes sur téléphone portable permet aux collaborateurs de répondre plus efficacement et en temps réel aux besoins de l’entreprise ou des clients.

Si vous tenez compte de ces erreurs, vous pourrez prendre les décisions qui s’imposent pour choisir le CRM le plus adéquat pour votre entreprise et vos collaborateurs. 

KWALYS est là pour vous aider à mettre en place votre CRM en tenant compte de votre budget , de votre workflow et des besoins de vos clients.